Concert / 23 mars / La Méduze @ Lyon

Bye Bye Dubai jouera bientôt à Lyon, à la Méduze, 26 rue Sergent Blandan, LYON 1. Ce sera le 23 mars dès 21h, en première partie d’Erzatz (paf : 5 euros + 2 euros d’adhésion à la Méduze).

https://www.facebook.com/events/203803023431790/

Ouverture dès 19h pour le vernissage de l’exposition/ installation de M’Barka Amor  » Phénomènes Visibles »
https://www.facebook.com/events/224672124606887/

 

Et en deuxième partie, ce sera ça :

Erzatz
Après 3 ans consacrés à la réflexion et à la création, Erzatz est de retour. Rencontre unique entre la France et le Japon, Erzatz est un duo composé de l’artiste japonais Takeshi Yoshimura, guitariste, compositeur et chanteur, et de la française Céline Lenfant Frezza, productrice, ingénieure du son, et également chanteuse.

Cette rencontre est dans un premier temps artistique, puisque c’est durant une session d’enregistrement que les deux protagonistes font connaissance. Takeshi s’établit en France dans les années 1990 pour faire de la musique. Il est le fondateur des groupes Lab Life au Japon (Sony music), Azian Z (Jarring Effects) en France, et du trio franco japonais Yokohama Zen Rocks (Jarring Effects), mélange de rock, pop et de musiques traditionnelles japonaises.
Il apparait d’abord sur la discographie d’Erzatz en tant qu’invité, puis comme membre permanent du collectif, pour finalement ne rester qu’en duo avec Céline, comme si il ne restait que l’essentiel pour que le projet puisse éclore pleinement. Céline est quant à elle en charge du studio Jarring Effects depuis maintenant 10 ans, et développe en parallèle son propre univers musical au travers des albums d’Erzatz.

Le groupe est une rencontre entre deux cultures, deux sensibilités, chacun des compositeurs traitant de thèmes qui lui sont chers, deux visions du monde qui ajoutées l’une à l’autre forment une oeuvre unique et personnelle. « Meian », le titre de l’album, illustre à merveille cette dualité, dissociées mais indissociables, ces deux visions représentent les deux facettes d’un même ensemble.

Le fil conducteur que l’on retrouve tout au long de l’oeuvre pourrait être la difficulté pour chacun à trouver sa place dans le monde, en tant qu’étranger pour Takeshi en France et au Japon, et du fait de son agoraphobie pour Céline. Afin de mettre au mieux en valeur chacuns des titres de l’album, le duo s’est entouré de deux invités de marque en la personne d’Aku Fen (High Tone) aux arrangements et à la production, et du rappeur M. Sayyid (aka « Sayyid Airborn »), qui vient ajouter une touche hip hop, fil rouge de la discographie d’Erzatz.

https://www.youtube.com/watch?v=DbG3DdtDQ_4
https://www.facebook.com/Erzatz-49509013273/